⛄ Soldes d’hiver : -15% sur toute la boutique avec le code HIVER15

Comment etre fort mentalement ?

2 grands principes pour optimiser ton mindset

image d'introduction

SOMMAIRE

Comment etre fort mentalement ?
Introduction

Le mindset est un des paramètres de base pour piloter ton stress. Comme nous l’avons vu dans l’article d’introduction sur le stress, le fait d’optimiser ce paramètre va permettre de diminuer ton stress chronique, mais aussi sûrement de régulariser ton stress ponctuel lors des situations importantes.

Il est très important d’apprendre comment etre fort mentalement. Pour optimiser ton mindset, je te propose d’y aller par étapes. Pour commencer, nous allons voir les notions principales sur le mindset, ce qui te permettra d’avoir les bases. Ensuite, nous verrons quels sont les objectifs que tu peux viser pour optimiser ton mindset. Enfin, je te proposerai des principes concrets à appliquer pour atteindre ces objectifs. Allez, go !

Remarque 1 : Avant de commencer cet article, je te conseille fortement de lire l’article d’introduction sur le stress, sinon tu risques de ne pas comprendre la démarche globale.

Remarque 2 : Si tu ne peux/veux pas lire l’article en entier, tu peux aller plus vite en lisant seulement les parties “A retenir” encadrées en jaune tout au long de l’article. Si tu veux aller encore plus vite, tu peux juste aller voir les principes en fin d’article. Mon conseil est bien sûr de lire tranquillement l’article en entier pour avoir une bonne compréhension du sujet. N’oublie pas que la démarche de ce site va à l’encontre du “tout, tout de suite”, mais plutôt dans le sens du “sûrement et tranquillement”.

Notions principales

Le "Mindset"

Dans un premier temps, pour apprendre comment etre fort mentalement, nous allons définir le terme “mindset” et déterminer l’impact de ton mindset sur ta personnalité.

Traduction

La traduction littérale du mot “mindset” est “configuration de l’esprit”. Mais cette traduction n’est pas très adaptée. Il vaut mieux traduire par le terme un peu moins exact d'”état d’esprit”, qui est plus explicite. Comme le mot “mindset” est de plus en plus présent, même dans la langue française, nous l’utiliserons souvent dans cet article pour que tu puisses te familiariser avec. Au début, si tu n’es pas tout à fait à l’aise avec “mindset”, tu peux remplacer par “état d’esprit”. Par exemple, quand tu vois écrit “mindset fixe”, tu peux le remplacer dans ta tête par “état d’esprit fixe”.

Situation, perception et mindset

Le mindset étant une notion assez complexe, il va falloir faire un peu de théorie pour bien le définir. Pas de panique, c’est largement à ta portée ! On y va. Tout d’abord,  lorsque tu rencontres une situation extérieure, tu acquiers des informations par le biais de tes cinq sens, dont la vue et l’ouïe par exemple. Ensuite, ces informations sont analysées et traitées par des processus très complexes qui ont lieu dans ton cerveau. Enfin, il résulte de ces processus cognitifs une certaine perception de la situation. Or, comme ton cerveau est unique, ta perception l’est aussi. On dira alors que cette perception t’est “propre”, ou encore qu’elle t’est “spécifique”. Ainsi, si une autre personne vivait exactement la même situation extérieure, sa perception serait différente, tout simplement parce que…son cerveau serait différent !

On peut alors définir le “mindset” comme l’ensemble des processus cognitifs qui interviennent dans l’interprétation d’une situation extérieure donnée. Plus simplement, le mindset est le filtre cognitif entre une situation extérieure et ta perception de celle-ci. Et comme il est impossible de trouver deux cerveaux strictement identiques, ton mindset est forcément unique !

Personnalité

Ta perception d’une situation extérieure entraine une réaction par laquelle tu vas interagir avec cette situation. Cette réaction comporte des émotions (joie, tristesse, etc.) et des comportements (actions). Or, comme ton mindset est unique, ta perception, donc ta réaction, donc tes émotions et tes comportements, le sont aussi.  Ceci est valable pour une situation donnée, mais aussi plus globalement pour l’ensemble des situations que tu rencontres dans ta vie. Ainsi, ton mindset gouverne ta façon de percevoir le monde qui t’entoure et d’interagir avec lui. En d’autres termes, on peut donc considérer que ton mindset est à la base de ta personnalité. Ainsi, si tu souhaites modifier ta personnalité et savoir comment etre fort mentalement, tu n’as pas d’autre solution que de modifier ton mindset !

Le schéma et l’exemple ci-dessous reprennent toutes ces notions et te permettront sûrement de mieux comprendre :

Sources : Les TCC pour les Nuls + théorie de Beck

Prenons un exemple concret. Lors d’un DS de maths (la situation extérieure), tu acquiers les informations en lisant le sujet à l’aide de ta vue (un sens). Ces informations sont alors analysées et traitées par ton cerveau. Si tu t’es bien préparé.e à ce DS, il en résultera sûrement une perception plutôt positive de la situation. En effet, tu reconnaitras sûrement des éléments que tu as déjà travaillé, ce qui te mettra en confiance. Tu réagiras sûrement en ressentant de la “joie” (émotion) et en faisant ton DS sans problème (comportement). Au contraire, une autre personne qui serait mal préparée aura sûrement une perception plutôt négative de cette situation, car elle se sentira complètement perdue. Elle réagira alors sûrement en ressentant de la “peur” et ne pourra pas faire son DS correctement. Dans un cas, le mindset est plutôt positif, et dans l’autre plutôt négatif. Ainsi, la situation extérieure est la même, mais la perception est différente, donc la façon d’interagir avec la situation aussi. Plus globalement, l’ensemble des réactions aux situations extérieures rencontrées par ces deux individus définira leur personnalité.

A retenir

Le mot “mindset” peut être traduit par “état d’esprit”. Lorsque tu rencontres une situation extérieure, ton cerveau interprète cette situation d’une certaine façon. Le mindset est le filtre cognitif entre cette situation et ta perception de celle-ci. Or, comme ton cerveau est unique, ton mindset l’est aussi. Il en résulte donc une perception de cette situation qui t’est propre. Ta réaction à cette situation, qui comporte tes émotions et tes comportements, est donc elle aussi unique. Ainsi, ton mindset gouverne ta réaction à la situation. Or, comme ta personnalité est formée de l’ensemble de tes interactions avec le monde extérieur, on peut finalement dire que ton mindset est à la base de ta personnalité. Ainsi, si tu veux modifier ta personnalité, il faut forcément modifier ton mindset.

Remarque :

Si tu as besoin de creuser certaines notions, tu peux aller voir du côté de la psychologie cognitive. Si tu veux, tu peux aussi lire cette page sur les schémas mentaux et cet article sur les croyances. Tu peux aussi carrément t’attaquer au modèle cognitif de Beck, mais là ça devient un peu plus chaud !

“Ce sont vos modes de pensées qui décident si vous allez réussir ou échouer”

Henry Ford

Plasticité cérébrale

Dans un deuxième temps, pour apprendre comment etre fort mentalement, nous allons voir qu’il est possible de faire évoluer ton mindset et qu’il existe certains types de mindsets.

Part innée

Ton cerveau est constitué d’une part innée. En effet, dès ta naissance, il était « câblé » d’une façon unique du fait de l’expression de ton patrimoine génétique. Ce “câblage” initial de ton cerveau est unique, non modifiable et conditionne son fonctionnement pour le restant de ta vie. Comme ton mindset est généré par ton cerveau, il comporte aussi une part innée et donc non modifiable. Ainsi, de la même façon, il y aura aussi une part innée dans tes perceptions, tes réactions et ta personnalité. Tu auras aussi sûrement des prédispositions naturelles dans certains domaines, des difficultés dans d’autres, et beaucoup d’autres caractéristiques qui te sont propres et que tu ne pourras pas changer. Cette part innée peut parfois être vue comme injuste si tu considères que tu n’as pas les comportements, les émotions ou les prédispositions que tu souhaiterais. En effet, malheureusement, ton cerveau peut très bien être prédisposé à générer un état d’esprit plutôt négatif et des comportements inadaptés. Mais inversement, tu peux aussi avoir de la chance et tomber du côté des gens qui sont toujours de bonne humeur et qui font toujours les bons choix. En fait, la plupart des gens se situent assez loin de ces deux extrêmes et ont plutôt un mindset inné sans particularité notable. Dans tous les cas, il semble évident qu’il vaut mieux accepter cette part innée plutôt que de lutter contre. En effet, le combat est par définition perdu d’avance ^^.

Part acquise

Heureusement, ton cerveau est aussi constitué d’une part acquise. En effet, il est capable d’évoluer en permanence tout au long de ta vie, influencé notamment par ton environnement et tes expériences vécues. C’est ce qu’on appelle la plasticité cérébrale (ou neuronale). Il s’agit de la faculté du cerveau à récupérer et à se restructurer en créant, supprimant ou réorganisant des réseaux de neurones. La figure ci-dessous met en évidence ce phénomène avec des clichés successifs sur lesquels on voit le cerveau évoluer progressivement :

je me déteste physiquement et mentalement
Source : www.shutterstock.com

En y réfléchissant un peu, nous expérimentons cette plasticité tous les jours. En effet, elle est nécessaire dès que l’on souhaite apprendre ou progresser. Par exemple, lorsque tu souhaites apprendre une leçon d’histoire, tu révises cette leçon, donc certaines connexions neuronales vont peu à peu se créer et se réarranger, et tu vas finir par retenir cette leçon grâce à cela. Le mécanisme est similaire si tu souhaites apprendre le coup droit au tennis ou encore améliorer ta façon de t’exprimer par exemple. Il est important de noter que cette restructuration de ton cerveau a surtout lieu pendant ton sommeil, qui a donc un rôle crucial dans l’apprentissage.

Comme tu t’en doutes, la plasticité cérébrale est une très bonne nouvelle ! En effet, si ton cerveau est capable d’évoluer, ça veut dire que ton mindset peut aussi évoluer ! Malgré une part innée déterminée par ton patrimoine génétique, tu as donc la capacité de modifier ton mindset et donc de faire évoluer ta personnalité. Ainsi, si tu trouves que tu es quelqu’un de plutôt négatif.ve, ou qui n’a pas les bons comportements, tu peux tout à fait évoluer vers quelqu’un de plus positif.ve et de plus avisé.e. Et même si tu considères que tu as de bonnes prédispositions naturelles, il est toujours bon de savoir que tu pourras les renforcer et les améliorer. Dans la suite de l’article, nous verrons concrètement comment etre fort mentalement en modifiant ton mindset.

Les types de mindsets

Le mindset inné et ses évolutions possibles pendant la vie sont propres à chaque personne. En théorie, il existe donc une infinité de mindsets et de personnalités possibles. Pour autant, à l’heure actuelle, certaines études ont permis d’identifier trois principaux types de mindsets qui pourront te servir de repères :

Mindset fixe

Les personnes ayant un mindset fixe croient que leurs aptitudes sont prédéterminées et que de nouvelles aptitudes ne peuvent pas être développées. Elles se concentrent sur l’amélioration des aptitudes naturellement présentes et sur la reproduction de ce qu’elles savent faire. Elles recherchent la perfection, n’aiment pas le challenge ni la critique, et l’échec est vu comme une limite de leurs aptitudes. Ces personnes se concentrent donc plutôt sur la part innée de leur mindset et de leur personnalité.

Exemples : « J’abandonne les maths car je ne suis pas fait pour ça » ou « Je m’énerve pour un rien, c’est comme ça c’est la vie ».

Mindset de croissance

Les personnes ayant un mindset de croissance croient que leurs aptitudes ne sont pas prédéterminées et qu’elles peuvent être développées grâce à l’effort et la persévérance. Elles se concentrent sur la progression de leurs aptitudes et sur l’apprentissage de ce qu’elles ne savent pas encore. Elles recherchent l’évolution, sont ouvertes au challenge et à la critique, et l’échec est vu comme une opportunité de progresser. Ces personnes se concentrent donc plutôt sur la part acquise de leur mindset et de leur personnalité.

Exemples : « Si je travaille suffisamment, je peux devenir bon en maths » ou « Je m’énerve pour un rien pour le moment mais je vais changer ».

Mindset d'avantage

Les personnes ayant un mindset d’avantage croient que leurs aptitudes peuvent être utilisées pour contribuer au bien-être individuel et collectif. Elles se concentrent sur la raison de l’utilisation de leurs aptitudes et sur la meilleure façon de les mettre au profit de chacun. Elles recherchent le bien-être et la prospérité de la société, en faisant appel à l’innovation et dans l’objectif de construire un meilleur avenir pour tous. Ces personnes mettent donc à profit la part innée et la part acquise de leur mindset et de leur personnalité pour une cause plus grande.

Exemple : « En devenant bon en maths, je pourrai aider les autres à le devenir » ou « Je vais apprendre à ne plus m’énerver pour mieux me comporter en société ».

Meilleur mindset

Tu te reconnais peut-être dans un de ces types de mindset, ou même dans plusieurs.  Dans tous les cas, il faut bien garder en tête que, d’une part ton mindset est unique et ne peut pas être réduit à un type particulier, et d’autre part qu’il n’y a pas de meilleur type de mindset. Ainsi, l’objectif n’est pas d’atteindre exactement ou de rejeter définitivement tel ou tel type de mindset. Ils sont juste là pour te donner quelques repères concernant ta situation actuelle et la progression que tu peux avoir envie de mettre en place. En fait, chaque type de mindset a ses avantages, ses inconvénients et ses conséquences sur la perception du monde et les actions qui en découlent. On peut alors tout à fait essayer de se rapprocher d’un type de mindset à un moment donné de sa vie, puis d’un autre type plus tard, en fonction de ce que l’on souhaite. De même, il est envisageable d’adapter son type de mindset en fonction des situations que l’on rencontre. Par exemple, il est tout à fait possible de viser un mindset de croissance dans tes études et un mindset d’avantage avec ton entourage. En réalité, on se rend compte que ces trois types de mindset peuvent être complémentaires et interchangeables, que ce soit au sein d’un même individu ou bien d’un groupe. Enfin, il faut bien noter qu’ils sont issus d’études récentes, et que la liste est donc susceptible d’évoluer dans les années à venir.

A retenir

Ton cerveau contient une part innée et une part acquise. La part innée est en quelque sorte son “câblage” initial, déterminé par ton patrimoine génétique. Ainsi, ton mindset, et donc ta personnalité, comportent aussi une part innée qu’il faut accepter. Heureusement, la part acquise de ton cerveau peut évoluer grâce à la “plasticité cérébrale”. Grâce à cette faculté, ton cerveau est capable de se réorganiser en permanence pour intégrer les contraintes de l’environnement et tes expériences vécues. Ce phénomène est notamment indispensables dans tous les processus liés à l’apprentissage. Grâce à cette part acquise, ton mindset et ta personnalité peuvent donc aussi évoluer, ce qui est une très bonne nouvelle !

Il existe à l’heure actuelle trois types de mindsets : le mindset fixe, le mindset de croissance et le mindset d’avantage. Le mindset fixe est plutôt centré sur la part innée, le mindset de croissance sur la part acquise et le mindset d’avantage sur une cause supérieure. Ces trois types peuvent servir de repères concernant ton mindset actuel et le mindset que tu souhaites développer. Cependant, il faut bien garder en tête que ton mindset est par définition unique et qu’il n’existe pas de meilleur type de mindset que les autres.

“La plasticité de notre cerveau dépend de notre goût pour le nouveau et de notre capacité d’empathie”

Boris Cyrulnik

Le projet de vie

Enfin, pour apprendre comment etre fort mentalement, nous allons voir une des meilleures approches pour faire évoluer positivement ton mindset. Il existe bien sûr d’autres approches, mais celle que je vais te présenter me parait être la plus adaptée dans le contexte scolaire.

Projet de vie

Le projet de vie est une approche globale qui consiste à définir et réaliser les actions quotidiennes nécessaires à la concrétisation d’un ensemble de “rêves” appelé la “vision”. Cette approche peut se résumer par la formule « penser dans le futur et agir dans le présent ». Elle permet de donner du sens à tes actions  quotidiennes en les inscrivant dans un projet plus global qui te correspond. Le projet de vie comporte quatre étapes, qui sont, dans l’ordre : la vision, la mission, les objectifs et les actions. Pas d’inquiétude, nous allons clarifier tous ces termes par la suite. La “vision” pouvant paraitre lointaine et irréalisable à première vue, les étapes suivantes permettent de la décortiquer au maximum jusqu’à obtenir des actions concrètes, accessibles et ancrées dans le présent. En général, lorsque toute cette stratégie est déployée, de la vision aux actions, un mindset positif et motivé émerge naturellement.

Vision

La vision est un ensemble de rêves à atteindre dans tous les domaines importants de la vie (métier, lieu de vie, projet personnel, etc.) et avec une échéance plus ou moins longue (court à long terme). Elle permet de répondre à la question « Pourquoi ? » et désigne un état futur. La définition de la vision nécessite d’identifier ses priorités, de réfléchir à ce qui nous correspond vraiment, à ce que l’on veut accomplir dans la vie, à la notion de sens, et plus globalement aux grandes questions existentielles. Par exemple, on peut avoir une vision globale composée de la vision “métier, moyen terme” de devenir astronaute, de la vision “projet personnel, long terme” de construire sa maison, et de la vision “lieu de vie, court terme” de vivre à Paris. Les possibilités sont infinies et dépendent bien sûr de chaque personne. Le fait d’avoir ces “rêves” en tête a tendance à modifier la texture de toutes les actions du quotidien en leur donnant du sens. En général, cette étape seule déclenche déjà un petit déclic et un changement de mindset. Pour autant, à ce stade, la vision semble souvent inatteignable et il est donc nécessaire de la rendre plus réaliste.

Mission

La mission est le chemin choisi pour atteindre la vision, parmi l’infinité des chemins possibles. Elle permet de répondre à la question « Comment ? » et désigne un état présent. La définition de la mission nécessite d’identifier ses qualités et ses compétences, de réfléchir au parcours que l’on souhaite avoir et à quelle vie on veut vivre jusqu’à atteindre sa vision. Par exemple, si on a comme vision “métier, moyen terme” de devenir ingénieur.e, on peut choisir comme mission de passer par la fac ou par une école d’ingénieur. Ou encore, si on a comme vision “lieu de vie, court terme” de vivre à Paris, on peux choisir comme mission de louer un appartement ou d’habiter chez de la famille. Le fait de choisir la voie qui nous correspond le mieux pour concrétiser la vision permet de définir la trame générale dans laquelle vont s’inscrire les actions quotidiennes. Le cerveau commence alors à comprendre que la vision n’est plus juste un rêve, mais bien une possibilité qui est en train de prendre forme. En général, cette étape renforce le déclic et le changement de mindset déclenchés par la vision, car le “rêve” qui paraissait inatteignable semble être de plus en plus réaliste. Pour autant, à ce stade, on se demande encore souvent comment réaliser cette mission car n’est pas encore assez détaillée, et il faut donc creuser un peu plus.

Objectifs

Les objectifs sont les étapes de la mission. On peut donc les considérer comme des “mini-missions”, ou bien encore des “checkpoints”. La définition des objectifs nécessite d’anticiper toutes les étapes importantes de la mission afin de la décortiquer au maximum. Par exemple, si on a une vision “métier, moyen terme” de devenir ingénieur.e en aéronautique, et si on a choisi comme mission de passer par Supaéro, les objectifs de la mission peuvent alors être les suivants : d’abord avoir le bac avec mention, ensuite rentrer dans un bonne classe prépa, puis réussir le concours pour rentrer à Supaéro, et enfin obtenir le diplôme d’ingénieur en aéronautique. Le fait de définir des objectifs va permettre de baliser la mission et donc d’affiner la trame générale dans laquelle vont s’inscrire les actions quotidiennes. Le cerveau commence alors à vraiment croire que la vision de départ est réalisable car il “voit” de plus en plus précisément comment y arriver. En général, cette étape renforce encore le déclic et le changement de mindset déclenchés par les étapes précédentes. Pour autant, à ce stade, on se demande encore souvent comment atteindre ces objectifs car il ne se traduisent pas encore en actions quotidiennes et concrètes.

Actions

Les actions sont des tâches à réaliser pour atteindre un objectif. On peut les considérer comme des “mini-objectifs”, ou encore des conditions nécessaires. La définition des actions nécessite d’anticiper toutes les étapes importantes pour réaliser les objectifs afin de les décortiquer au maximum. En général, on essaie de découper jusqu’à obtenir des actions à l’échelle d’une semaine. Par exemple, si un des objectifs est de faire 6 heures de maths par semaine, les actions de la semaine peuvent être de faire 1 heure le lundi et le mardi, 2 heures le mercredi et 2 heures le samedi. Le fait de définir les actions permet de baliser les objectifs le plus finement possible et ainsi de donner envie de passer à l’action. Le cerveau croit alors vraiment que la vision de départ est atteignable car il “voit” très précisément comment y arriver. En général, cette étape installe définitivement le déclic et le changement de mindset déclenchés par les étapes précédentes. La définition des actions clôture la définition globale du projet de vie.

Passer à l'action !

Beaucoup de gens définissent leur projet de vie mais ne passent jamais à l’action. On peut légitimement se demander pourquoi, puisque définir son projet de vie est censé déclencher un déclic et un changement de mindset. Concrètement, on observe que les deux compétences qui différencient les gens qui passent à l’action et les autres sont…la discipline et la capacité d’apprendre de ses erreurs. Pour apprendre comment etre fort mentalement,il est indispensable de savoir passer à l’action.

Discipline

D’une part, bien que la définition précise du projet de vie donne normalement envie de l’accomplir, un effort, aussi faible soit-il, est indispensable pour transformer cette envie en réalité. Or, par définition, un effort n’est pas ressenti comme agréable, au moins au début. Malheureusement, dans la société actuelle du confort et de la paresse, ces petits efforts nécessaires peuvent donc paraitre insurmontables pour certains. Dans ce contexte, la discipline est alors la capacité à s’astreindre à faire de petits efforts pour réaliser nos actions quotidiennes, alors que rien nous y oblige. C’est une compétence un peu mystérieuse, dans le sens où il est assez difficile d’identifier sa source. En effet, on a parfois l’impression que certains en ont, d’autres non, et que c’est comme ça. En fait, c’est peut-être en partie vrai, mais tu dois bien comprendre que la discipline peut aussi être développée. Or, pour cela, il est nécessaire de…passer à l’action ! On tourne un peu en rond, du coup, non ? En fait, oui et non. En effet, en surmontant quelques petits efforts au départ, on commence à accomplir quelques actions du projet de vie. On ressent alors de petites satisfactions qui donnent envie de continuer. Puis, sans forcément s’en rendre compte, on atteint des objectifs et on ressent alors de plus grandes satisfactions. Petit à petit, les petits efforts qui semblaient difficiles au départ sont alors associés à des satisfactions de plus en plus grandes. On entre alors dans un cercle vertueux dans lequel on commence à “aimer” fournir ces petits efforts grâce à la satisfaction qu’ils vont procurer. Au final, on arrive à réaliser ces efforts sans que rien nous y oblige, et même sans parfois s’en rendre compte. Or, ceci est la définition même de la discipline !

Apprendre de ses erreurs

D’autre part, le passage l’action entraine inévitablement des “erreurs”. Par exemple, en définissant ton projet de vie, tu peux avoir prévu de faire 1h de maths le mardi à 18h, mais en passant à l’action, tu te rends compte que tu n’es pas encore chez toi à 18h. Tu vas donc devoir revoir l’heure de début de cette action. Tu peux aussi avoir prévu de faire un type bac le samedi matin, mais tu te rends compte sur le moment que tu ne sais pas où obtenir un sujet. Tu te rends alors compte que tu vas devoir trouver un sujet à l’avance. Toutes ces erreurs sont souvent perçues comme des obstacles, des fausses raisons de ne plus accomplir les actions, et même parfois d’abandonner. En effet, malheureusement, l’erreur n’est pas bien tolérée dans la société actuelle, car elle est souvent associée à des aspects négatifs, comme la défaite, l’échec, le manque de personnalité, de confiance en soi, etc. En fait, c’est tout le contraire : les erreurs font entièrement partie du processus de progression et d’apprentissage. Ainsi, une personne qui ne se trompe jamais ne progresse et n’apprend jamais. Bien sûr, l’erreur seule ne suffit pas. En effet, elle doit être identifiée, analysée puis corrigée progressivement, jusqu’à atteindre une résolution satisfaisante. Connaissant ce processus, il est alors possible d’adopter une attitude positive face à l’erreur, en la considérant comme une opportunité de progresser, et ainsi d’enclencher un processus apprenant vertueux. Par son côté direct et impartial, l’erreur peut être considérée comme le meilleur des maîtres. Comme le dit Nelson Mandela, « Je ne perds jamais : soit je réussis, soit j’apprends ».

A retenir

Il existe beaucoup d’approches pour améliorer ton mindset. L’approche la plus efficace pour ta scolarité s’appelle le “projet de vie”. Elle consiste à déterminer un ensemble de “rêves” (la “vision”) que tu souhaites atteindre dans ta vie, puis à tout mettre en place pour y parvenir. Le projet de vie est composé de quatre étapes : la vision, la mission, les objectifs et les actions. Tout d’abord, la vision permet de donner du sens à toutes tes actions quotidiennes. Ensuite, la mission est le chemin choisi pour atteindre cette vision, parmi tous les chemins possibles. Enfin, les objectifs sont les étapes de la mission et les actions sont les tâches à réaliser pour atteindre les objectifs. En décortiquant ainsi la vision de départ, le cerveau intègre peu à peu qu’il ne s’agit pas seulement de “rêves” inatteignables, mais bien de possibilités concrètes. Pour la plupart des gens, ce processus de découpage très fin déclenche un déclic et installe un changement de mindset durable.

Mais attention, la définition du projet de vie n’est pas suffisante à elle seule. En effet, il est bien sûr nécessaire de passer à l’action. Or, pour passer à l’action, on a surtout besoin de deux compétences : la discipline et la capacité d’apprendre de ses erreurs. Or, pour beaucoup, ces compétences font défaut au départ, ce qu peut poser problème. Heureusement, tout le monde peut les développer petit à petit. Et pour cela, la seule solution est de fournir les quelques petits efforts initiaux nécessaires pour…passer à l’action !

“Une vision sans action n’est qu’une hallucination”

Michaël Kami

Objectifs

Planification du projet de vie

Tout d’abord, pour apprendre comment etre fort mentalement, je te propose de travailler sur la planification de ton projet de vie. En effet, cette étape est nécessaire pour déclencher et installer un changement de mindset durable.

Comme nous l’avons vu, le projet de vie est une très bonne approche pour optimiser ton mindset, en particulier dans le contexte scolaire. Malheureusement, de nos jours, beaucoup d’étudiants n’ont pas de projet de vie, et n’ont pas de bons résultats scolaires pour cette simple raison. Comme eux, actuellement, il se peut que tu ne saches pas pourquoi tu vas en cours ni à quoi sert ton travail personnel. Tu es peut-être un peu déprimé.e devant ce temps que tu “perds” à travailler alors que tu pourrais faire autre chose de ta vie. Très souvent, tout ceci vient d’un manque de sens. Pour évoluer, il est donc nécessaire que tu redonnes du sens à tes actions quotidiennes, et c’est justement ce que permet de faire le projet de vie.

En effet, comme nous l’avons vu plus haut, la définition, ou planification, du projet de vie consiste à définir un ensemble de “rêves” (la “vision”), puis à le décortiquer au maximum jusqu’à le traduire en actions quotidiennes. Ton cerveau acquiers alors la certitude que cette vision est réalisable, ce qui te met dans les meilleures conditions possibles pour faire évoluer ton mindset. Cette approche te donnera des raisons profondes de te lever le matin, d’aller en cours et de te mettre au travail chaque jour. Ainsi, je te conseille de planifier l’ensemble de ton projet de vie, à savoir ta vision, ta mission, tes objectifs et tes actions. Comme ce processus doit être nouveau pour toi, je t’invite à utiliser les articles de ce site dédiés à chaque étape : vision, mission, objectifs, actions. Je ne développe pas plus sur ces points ici car tu trouveras toutes les informations nécessaires dans ces articles.

PLANIFICATION DU PROJET DE VIE

Objectif 1 : Définir ta vision

Objectif 2 : Définir ta mission

Objectif 3 : Définir tes objectifs

Objectif 4 : Définir tes actions

Concrétisation du projet de vie

Ensuite, pour apprendre comment etre fort mentalement, je te propose ensuite de travailler sur la concrétisation de ton projet de vie. En effet, cette étape est nécessaire pour voir le résultat de ta planification et maintenir le changement de mindset associé.

Comme nous l’avons vu plus haut, la phase de planification du projet de vie n’est pas suffisante. En effet, bien qu’elle soit très utile pour ton mindset, elle ne sert strictement à rien si tu ne passes pas à l’action. Ainsi, je te conseille de passer à l’action de façon durable et assidue. Pour cela, au départ, tu devras sûrement fournir quelques petits efforts contre ton gré. Cependant, ils seront très vite récompensés par de grandes satisfactions. Ceci te donnera de la motivation et l’envie de continuer vers ta vision jour après jour mais. Cela te permettra aussi de développer ta discipline et ta capacité à apprendre de tes erreurs. En retour, ces deux compétences t’aideront à maintenir ton passage à l’action sur la durée.

Pour être encore plus efficace, ce passage à l’action peut être complété par un suivi rigoureux de ton projet de vie. On appelle cela l'”entretien du projet de vie”. Cela consiste à mettre à jour fréquemment le projet de vie initial en intégrant les nouveautés inhérentes au passage à l’action. En effet, il faut bien comprendre que le projet de vie est un processus dynamique et que passer à l’action entraine inévitablement des erreurs, des imprévus et des prises de conscience. Se confronter ainsi à la réalité est très important car cela permet de renforcer et de préserver la cohérence du projet initial. Ainsi, je te conseille d’entretenir ton projet de vie. Comme cela doit être nouveau pour toi, je t’invite à lire l’article sur l’entretien du projet de vie. A noter que pendant cette phase, tu peux aussi avoir besoin de définir ce qu’on appelle des “systèmes“. Bien que l’on n’ait pas abordé cette dernière notion dans cet article, je ne développe pas plus sur ces points ici car tu trouveras toutes les informations nécessaires dans les articles correspondants.

CONCRETISATION DU PROJET DE VIE

Objectif 1 : Passer à l’action de façon assidue et durable

Objectif 2 : Entretenir ton projet de vie

(Option) : Définir tes systèmes

“La discipline est la toile de fond de tous les exploits”

Michel Bouthot

Principes

Pour atteindre les objectifs fixés plus haut et ainsi apprendre comment etre fort mentalement, nous allons maintenant voir quelques principes simples et puissants à appliquer. Ces principes sont classés en reprenant le déroulement de l’article et non pas par ordre d’importance. Ils ont tous ont la même importance.

D’abord, sache que l’idée est de te donner ces principes sous la forme de “recettes de cuisine” à appliquer, sans s’attarder sur des explications détaillées. C’est fait exprès pour aller droit au but, dans le cas où tu déciderais de ne pas lire le reste de l’article. Si les explications t’intéressent, tu pourras aller chercher les informations dans l’article.

Ensuite, tu verras que j’essaie de mettre en avant des solutions gratuites quand c’est possible. Quand ça n’est pas possible, je privilégie toujours les solutions les moins chères et je garde les plus chères en dernier recourt. De manière générale, n’oublie jamais que tous les meilleurs outils de santé sont gratuits (ou peu chers) !

Enfin, sache que quand tu vois un ordre (1,2,…), ça veut dire que je te conseille de respecter cet ordre particulier pour plus d’efficacité. Au contraire, quand tu n’en vois pas, ça veut dire que je te conseille d’appliquer tous les conseils simultanément.

Principe n°2 :
Concrétiser ton projet de vie

Comment etre fort mentalement ?
Conclusion

Dans cet article, tu as d’abord acquis les notions principales sur le mindset. Ensuite, tu as vu quels objectifs fixer pour l’optimiser. Enfin, tu as découvert un ensemble de principes permettant d’atteindre ces objectifs et d’apprendre comment etre fort mentalement. Tu es donc maintenant équipé.e pour optimiser ton mindsetde façon autonome. Il ne te “reste plus qu’à” mettre en pratique, donc à toi de jouer ! Ce travail te permettra de diminuer ton stress chronique et aura aussi sûrement un effet bénéfique sur ton stress ponctuel.

N’oublie pas de travailler aussi sur tes autres paramètres de base, comme par exemple ton alimentation, tes rythmes biologiques ou encore tes relations sociales . Optimiser un paramètre, c’est déjà très bien, mais avoir une approche globale et complémentaire, c’est encore mieux. N’hésite donc pas à aller voir les autres articles sur ce site. Tu découvriras sûrement d’autres principes intéressants à appliquer pour bien maîtriser ton stress et prendre le contrôle de tes études.

Remarque : Si certaines notions ne te paraissent pas claires ou si tu souhaites plus d’informations sur certains points, n’hésite pas faire tes remarques ou à poser tes questions en commentaires ! J’y répondrai avec plaisir :).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *