⛄ Soldes d’hiver : -15% sur toute la boutique avec le code HIVER15

Comment arrêter de stresser pour rien ?

5 techniques efficaces pour relativiser

comment arrêter de stresser pour rien

Comment arrêter de stresser pour rien ?
Introduction

Dans cet article, nous allons voir comment arrêter de stresser pour rien. Nous allons parler de la relativisation, une des techniques spécifiques qui peuvent te permettre de piloter ton stress. Nous allons d’abord voir les notions principales sur la relativisation, puis rapidement passer à des applications pratiques. L’idée de cet article est plutôt de se concentrer sur la pratique pour que tu puisses utiliser cette technique dès maintenant si tu le souhaites. Si tu as envie d’approfondir le sujet, tu trouveras des liens vers des ressources intéressantes en fin d’article. Allez on y va !

Remarque 1 : Avant de commencer cet article, je te conseille fortement de lire l’article d’introduction sur le stress, sinon tu risques de ne pas comprendre la démarche globale.

Remarque 2 : Avant d’utiliser cette technique, n’oublie pas d’optimiser au mieux tes paramètres de base (sommeil, méthodes, etc.). Les techniques spécifiques doivent seulement venir en complément de ce premier travail, et seulement si nécessaire.

Remarque 3 : La plupart du temps, les techniques spécifiques sont utilisées ponctuellement, et ont donc un effet seulement sur ton stress ponctuel. Si tu souhaites qu’elles aient un effet sur ton stress chronique, c’est possible mais il faudra alors les pratiquer plus régulièrement.

Notions principales

La relativisation consiste à prendre du recul par rapport à un évènement en le replaçant dans un contexte beaucoup plus général. Très souvent, en considérant la gravité réelle d’un évènement qui nous pose problème, on se rend compte qu’il est beaucoup moins gênant que ce qu’on pensait au départ. Parfois, on peut même se rendre compte qu’il est possible de tourner cet évènement à notre avantage. Parfois, on peut se rendre compte un peu plus tard que cet évènement nous a carrément fait prendre un meilleur chemin dans la vie. En fait, tout est question de perception, de narration interne, et donc de mindset.

Pour relativiser, il faut apprendre à “changer de référentiel”, comme en physique ^^. En fonction du référentiel dans lequel on se place, on ne ressent pas du tout les choses de la même façon. La clé est donc de trouver le référentiel qui te permet de prendre un maximum de distance. Par exemple, si tu as eu une mauvaise note, tu peux te dire qu’à l’échelle de l’univers, ça n’a strictement aucune importance. Tu peux aussi penser à une personne très malade de ton entourage et te dire qu’il y a bien plus grave que ta note. Tu peux encore te dire que tu vas rencontrer ta future femme dans le bar dans lequel tu vas noyer ta tristesse ce soir ^^. Dans tous les cas, en faisant ce travail, on se rend compte que, finalement, peu de choses ont vraiment de l’importance dans la vie, mais aussi surtout que cette importance dépend entièrement de toi. C’est ainsi que tu pourras apprendre comment arrêter de stresser pour rien.

Attention, la relativisation a bien sûr ses limites. En effet, elle peut être à double tranchant, dans le sens où l’on ne sait parfois pas bien où s’arrêter. Tu vois bien que si l’on pousse la démarche à l’extrême, on peut arriver à une démotivation totale ou à un esprit complètement nihiliste. En effet, si tu décides trop souvent que rien n’a d’importance, finalement tu risques de rester assis devant la télé toute la journée, de sécher les cours, de ne plus respecter les autres, etc. ^^. Je te conseille donc de manipuler cette technique avec précaution en restant dans les limites de l’acceptable. Pour éviter tout surdosage, je te conseille de toujours vérifier que tu as encore au moins un ou deux éléments très importants pour toi dans ta vie.

Ressources pratiques

Pour apprendre comment arrêter de stresser pour rien grâce à la relativisation, passons maintenant à la pratique ! Dans les ressources ci-dessous, tu trouveras des techniques et des vidéos de relativisation.

Remarque : Si tu vois que tu n’arrives pas à limiter les effets de cette technique, dans le sens où plus rien n’aurait d’importance pour toi, je te conseille d’arrêter de l’utiliser et de te tourner vers d’autres techniques spécifiques.

Techniques

Technique 1 : Et alors ?

Cette technique consiste à répondre à la question « Et alors ? » (ou « Que se passerait-il si…? ») plusieurs fois d’affilée. Au bout d’un certain nombre de répétitions, on tombe souvent sur un cul-de-sac ou bien sur une réponse qui fait prendre conscience que les conséquences d’un évènement sont en réalité minimes. On peut l’utiliser avant ou après que l’évènement ait eu lieu.

Exemple : “J’ai eu une mauvaise note”. Et alors ? “Je vais avoir une mauvaise moyenne”. Et alors ? “Je vais avoir un mauvais dossier scolaire.” Et alors ? “Je ne vais pas être pris dans l’école que je veux”. Et alors ? “Je ne vais pas avoir le métier que veux”. Et alors ? “Je ne vais pas être heureux.” Et alors ?  “???”

Technique 2 : Plus tard

Cette technique consiste à se projeter quelques années dans le futur et à se demander si l’évènement aura vraiment un impact plus tard, par exemple dans 10 ans. Comme la réponse est souvent « non » ou « quasiment pas », l’évènement a tendance à perdre de l’importance.

Exemple : “J’ai eu une mauvaise note”. Est-ce que ça aura une importance dans 100 ans ? Non.

Technique 3 : Dézoomer

Cette technique consiste à prendre du recul en se visualisant dans un ensemble de plus en plus grand. D’abord dans l’environnement proche (chambre, parc, etc.), puis sa ville, son département, etc. jusqu’à sur la Terre et dans l’univers. En se rendant compte que de toute façon, cela n’est pas très grave parce que l’on n’est pas grand-chose, l’importance de l’évènement, quel qu’il soit, a tendance a diminuer.

Technique 4 : Imaginer le pire

Cette technique consiste à imaginer une situation beaucoup plus grave, vécue par soi-même ou quelqu’un d’autre (la mort, un cancer, etc.). L’objectif est de se rendre compte que l’évènement présent n’est en fait pas si difficile en comparaison.

Technique 5 : Est-ce un bien, est-ce un mal ?

Cette technique consiste à se demander si un évènement est bien ou mal en soi, peu importe la perception que l’on en a sur le moment. L’objectif est de prendre conscience qu’il est impossible de déterminer le caractère bon ou mauvais d’un évènement. En effet, à partir du moment où l’on ne connait pas l’avenir, on ne connait pas encore toutes les implications de cet évènement. Les implications peuvent très bien être bonnes, alors que l’évènement en lui-même est perçu négativement.

Exemple : “J’ai raté un examen, donc je n’ai pas eu l’école que je voulais. Je suis donc allé prendre une cuite dans un bar pour noyer mon chagrin. Dans ce bar, j’ai rencontré un homme. Cet homme est maintenant mon mari”.

Vidéos

Général

Hypnose

Sophrologie

Application

Pour apprendre comment arrêter de stresser pour rien grâce à la relativisation, tu peux aussi utiliser une application. En effet, cela permet d’avoir des informations sur la relativisation directement sur ton smartphone. C’est donc peut-être plus pratique pour toi. Sur ce site, je privilégie toujours les applications qui sont à la fois simples, de qualité ET gratuites (au moins en partie). Malheureusement, je n’en ai trouvé aucune qui respecte ces critères. Si tu en connais, n’hésite pas à en parler en commentaires.

Autres ressources

Si tu veux creuser le sujet de la relativisation, tu peux aller voir d’autres ressources. Comme d’habitude, je privilégie les ressources simples, de qualité ET gratuites (donc pas de livres, profs particuliers, etc.). Voici une liste des ressources que je te conseille :

Comment arrêter de stresser pour rien ?
Conclusion

Dans cet article, tu as d’abord acquis les notions principales sur la relativisation. Ensuite, tu as découvert des ressources pratiques que tu peux utiliser dès maintenant si tu le souhaites. Tu sais maintenant comment arrêter de stresser pour rien grâce à la relativisation. Tu es donc maintenant équipé.e pour utiliser la relativisation de façon autonome dès que tu en ressens le besoin. Cette technique spécifique te permettra de diminuer ton stress ponctuel et pourra aussi avoir un effet bénéfique sur ton stress chronique en fonction de comment tu l’utilises.

N’oublie pas que tu peux aussi utiliser d’autres techniques spécifiques, comme par exemple les affirmations, la visualisation et la motivation. Cependant, ne cherche pas à utiliser trop de techniques en même temps. En maitriser 2 ou 3 est largement suffisant. N’oublie pas non plus de travailler en priorité sur tes paramètres de base, comme par exemple les rythmes biologiques, le mindset et les méthodes de travail.

Remarque : Si certaines notions ne te paraissent pas claires ou si tu souhaites plus d’informations sur certains points, n’hésite pas faire tes remarques ou à poser tes questions en commentaires ! J’y répondrai avec plaisir :).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *