⛄ Soldes d’hiver : -15% sur toute la boutique avec le code HIVER15

Comment aller mieux dans sa vie ?

Profite de tes erreurs pour progresser

SOMMAIRE

Comment aller mieux dans sa vie ?
Introduction

Pour optimiser ta capacité d’évolution et savoir comment aller mieux dans sa vie, nous allons d’abord expliquer ce qu’est la capacité d’évolution et son utilité dans le cadre de tes études. Ensuite, nous verrons concrètement comment optimiser ta capacité d’évolution. Ce travail te rendra capable de profiter de tes erreurs et de t’améliorer, tout en maintenant ton stress à un niveau optimal. Allez, on y va !

Remarque : Cet article est un complément à l’article sur le mindset. Je te conseille donc fortement de lire ce dernier avant de démarrer, sinon il risque de te manquer certaines notions. Le fait d’optimiser ta capacité d’évolution fait partie de l’optimisation du paramètre de base “Mindset”.

Capacité d'évolution

Ta capacité d’évolution peut être considérée comme ta capacité de changement, de progression, ou encore d’amélioration. Elle a donc une place importante dans ta vie, et notamment dans le cadre de tes études. En effet, si l’on n’évolue pas, on reste tout le temps le même, on stagne, ce qui est plutôt frustrant. Intuitivement, la plupart des gens a plutôt envie d’évoluer, que cette envie soit consciente ou inconsciente. Cependant, une petite partie seulement passe à l’action en transformant l’envie en réalité. C’est du au fait que souvent, on n’a pas la motivation ou on ne sait pas comment s’y prendre. En effet, évoluer est un processus qui n’est pas évident, et certaines notions sont essentielles pour augmenter ses chances d’y arriver. D’abord, il est nécessaire de faire des erreurs pour identifier les éléments à faire évoluer. Ensuite, il faut aussi corriger ces erreurs. Pour le faire efficacement, la bonne attitude consiste à assumer la responsabilité totale de ses erreurs et à garder un état d’esprit optimiste. Ainsi, la capacité d’évolution dépend de trois aspects principaux : l’erreur, la responsabilité totale et l’optimisme réaliste. Nous allons maintenant définir précisément chacun de ces aspects pour savoir comment aller mieux dans sa vie.

Erreur

L’erreur est l’acte de se tromper, d’adopter ou d’exposer une opinion non conforme à la vérité, ou de tenir pour vrai ce qui est faux. L’erreur n’est pas bien acceptée dans la société actuelle, car elle est souvent associée à des aspects négatifs, comme la défaite, l’échec, le manque de personnalité, de confiance en soi, etc. Cependant, il est démontré scientifiquement que l’erreur est nécessaire au processus d’apprentissage. Ainsi, une personne qui ne se trompe jamais n’apprend jamais. Mais l’erreur seule ne suffit pas. En effet, elle doit être identifiée, analysée puis corrigée progressivement, jusqu’à atteindre une résolution satisfaisante. Connaissant ce processus, il est alors possible d’adopter une attitude positive face à l’erreur, en la considérant comme une opportunité de progresser, et ainsi d’enclencher un processus apprenant vertueux. Par son côté direct et impartial, l’erreur peut être considérée comme le meilleur des maîtres. Comme le dit Nelson Mandela, « Je ne perds jamais : soit je réussis, soit j’apprends ».

Dans la suite, nous considèrerons qu’une erreur correspond à une action, une émotion ou une pensée, dont tu es l’auteur ou pas, et qui est la cause d’une situation ou d’un état que tu perçois comme problématique.

Par exemple, dans le cadre de tes études, imaginons que tu aies eu une mauvaise note. Normalement, il s’agit d’une situation que tu perçois comme problématique. Or, imaginons que cette mauvaise note ait deux causes principales : une évaluation trop difficile et un manque de travail de ta part. On considèrera alors ces deux causes comme des erreurs, dont tu vas alors pouvoir te servir pour évoluer si tu le décides, et ainsi apprendre comment aller mieux dans sa vie.

Responsabilité totale

Lorsqu’un état ou une situation se présente, il y a deux types de responsabilités :

Idéalement, ta responsabilité objective devrait être déterminée par un groupe de personnes ou une justice indépendante extérieures à la situation. Concrètement, ça la rend difficile à apprécier par toi-même dans la vie de tous les jours. Pour autant, elle peut être estimée au plus juste en faisant preuve d’honnêteté, soit par toi-même, soit par d’autres personnes qui vivent la même situation, soit par une ou plusieurs personnes extérieures à la situation.

Ta responsabilité subjective est la responsabilité de ta réaction face à un état ou une situation donné.e. Or, cette réaction (pensées, émotions et actes) est due à ta perception de cet état ou de cette situation, qui elle-même est pilotée par ton mindset. Et comme ton mindset dépend entièrement de toi, ta perception aussi. Ainsi, ta réaction à un état ou situation donné.e dépend entièrement de toi. Que tu le veuilles ou non, ta responsabilité subjective est donc toujours totale par nature. Malheureusement, il arrive très souvent qu’elle ne soit pas assumée comme telle, par exemple si tu considères qu’une autre personne est responsable de tes pensées, de tes émotions ou de tes actes. Cependant, il faut bien comprendre que toute véritable évolution nécessite de se réapproprier sa responsabilité subjective, c’est-à-dire la responsabilité de la réaction à un état ou une situation donnée. Très souvent, un travail sera donc nécessaire pour passer d’une responsabilité subjective partielle (ou nulle) à totale. Pour cela, une bonne approche est de commencer par identifier les erreurs qui sont en cause, puis de travailler sur chaque erreur séparément. Le fait d’assumer la responsabilité de ta réaction à chaque erreur permettra alors d’assumer la responsabilité de ta réaction globale à l’état ou à la situation associé.e.

Dans la suite, nous considèrerons que la responsabilité totale consiste à assumer pleinement ta REACTION à un état ou une situation, cette réaction étant elle-même constituée des réactions aux erreurs en cause.

Par exemple, dans le cadre de tes études, reprenons le cas de la mauvaise note introduit précédemment. Cette note a été causées par deux erreurs : une “évaluation trop difficile” (erreur 1) et un “manque de travail” (erreur 2). La responsabilité objective de l’erreur 1 revient a priori à ton professeur, et celle de l’erreur 2 à toi-même. Mais, quelque part, ça n’a aucune importance. En effet, ce qui nous intéresse ici, c’est que tu assumes entièrement la responsabilité de ta réaction à la situation “mauvaise note”. Pour cela, il va falloir assumer la responsabilité de ta réaction aux erreurs 1 et 2. Pour chaque erreur, cela consiste à prendre conscience que tu as le choix de réagir d’une façon ou d’une autre, et que cette réaction ne dépend que de toi. A ce stade, ta réaction en elle-même n’a pas d’importance. Ce qui est important, c’est d’assumer la responsabilité totale de cette réaction, ce qui est déjà énorme. Ensuite, si tu le souhaites, tu pourras travailler sur ta réaction en elle-même et sur la correction de ces erreurs pour apprendre comment aller mieux dans sa vie. Nous verrons certains outils pour le faire dans la suite de l’article.

Rq : La responsabilité ne doit pas être confondue avec la culpabilité. D’une part, la culpabilité ne contient que la responsabilité objective. D’autre part, elle contient aussi le fait d’avoir causé un tort ou non à une autre personne. Ainsi, pour être coupable, il faut être reconnu responsable objectivement ET avoir causé un tort à une autre personne.

Optimisme réaliste

L’optimisme est une disposition d’esprit qui incline à prendre les choses du bon côté et le réalisme est une attitude qui tient compte de la réalité telle qu’elle est. L’optimisme réaliste est la combinaison des deux. Une personne optimiste réaliste a la profonde conviction que n’importe quelle situation renferme une opportunité à saisir pour évoluer, et ce peu importe sa difficulté ou sa négativité apparente. Cela peut par exemple être une leçon à tirer, l’amélioration d’une compétence ou encore la résolution d’un souci relationnel. Ainsi, le comportement de l’optimiste réaliste est naturellement orienté vers l’action. Les problèmes sont alors utilisés comme carburant pour trouver des solutions réalistes et positives qui considèrent l’environnement tel qu’il est, et non tel qu’on voudrait qu’il soit.

Dans la suite, nous considèrerons que l’optimisme réaliste consiste à faire le choix de percevoir ou d’extraire au moins un élément positif d’une erreur donnée.

Par exemple, dans le cadre de tes études, reprenons le cas de la mauvaise note introduit précédemment. Deux erreurs étaient en cause : l’erreur 1, une “évaluation trop difficile”, et l’erreur 2, un “manque de travail”. Malgré le côté négatif naturel de ces deux erreurs, l’optimisme réaliste consiste à “se forcer” à en tirer au moins un élément positif. Par exemple, concernant l’erreur 1, tu peux considérer que tu sais maintenant que ton professeur pose des évaluations difficiles et que ça te servira pour la suite. Concernant l’erreur 2, tu peux considérer que tu sais maintenant que tu dois fournir plus de travail pour espérer avoir de meilleurs résultats. Le fait d’avoir ces éléments positifs en tête va ensuite te permettre de choisir de mieux corriger tes erreurs, et donc la situation associée.

Rq : La responsabilité totale et l’optimisme réaliste sont les deux critères qui vont te permettre de choisir les solutions les plus appropriées pour corriger les erreurs identifiées. En effet, il existe toujours plusieurs solutions, mais en général, très peu sont en accord avec ces deux critères. Reprenons l’exemple de la “mauvaise note” et essayons de donner des solutions qui te permettent à la fois de te sentir totalement responsable et optimiste réaliste. Concernant l’erreur 1, la solution pourrait être d’en profiter pour t’entrainer sur des évaluations plus difficiles la prochaine fois. Concernant l’erreur 2, la solution pourrait être de travailler davantage pour préparer la prochaine évaluation. Si tu vois d’autres solutions appropriées, n’hésite pas à en parler en commentaires. Cet aspect de choix des solutions est présenté plus en détail dans la partie suivante.

Capacité d'évolution optimale

Avant de démarrer

Matériel

Pour tirer partie de tes erreurs et ainsi savoir comment aller mieux dans sa vie, je te conseille d’utiliser plusieurs supports complémentaires. Si tu souhaites tout regrouper au même endroit, ces supports peuvent être les mêmes que pour la définition de ton projet de vie et l’entretien de ton projet de vie.

Remarque : L’organisation que je te propose est celle qui me semble la plus efficace. Mais l’important est que tu en trouves une qui fonctionne pour toi. Donc n’hésite pas à apporter tes modifications ou à carrément utiliser ta propre méthode. Si c’est le cas, n’oublie d’en parler en commentaires car cela peut intéresser tout le monde.

Outil informatique

L’outil informatique est un support dématérialisé, qui te permettra de faire le bilan quotidien de tes erreurs (voir cet article). Il a l’avantage d’être pratique et modifiable. Tu peux le personnaliser, mais les possibilités ne sont pas très nombreuses. Les inconvénients de l’outil informatique sont qu’il n’a pas de valeur affective et que tu ne pourras sûrement pas l’avoir en permanence avec toi.

Je te conseille d’utiliser un logiciel de type traitement de texte (ex : Word) ou tableur (Ex : Excel). Si tu le souhaites, tu peux te servir du fichier Excel ci-dessous :

APPLICATION

L’application est un support hybride, qui a l’avantage d’être réactif ET transportable. Elle permet d’apporter de la fluidité dans la gestion de tes erreurs, en te donnant la possibilité de les relever et de les mettre à jour en direct. Les ajustements notés sur l’instant pourront ensuite être reportés dans le support plus statique qu’est l’outil informatique. Je te conseille d’utiliser une application de type Notes (ex : Any.do, Bear in Mind).

CARNET D'OPTIMISME

Le carnet est un support physique qui a l’avantage d’être affectif et pratique. L’idée est de l’utiliser fréquemment pour travailler sur ton optimisme. Je te conseille donc de le personnaliser afin que tu aies envie d’y revenir jour après jour.

Voici les principales caractéristiques qu’il devrait avoir :

  • Style, couleur, etc. : à choisir judicieusement pour avoir une valeur affective
  • Nombre de pages : environ 365 (1 page / jour pendant 1 an)
  • Format : A5 minimum
  • Intérieur : sobre, sans marges ni lignes

Voici quelques carnets qui pourraient convenir (aucun lien commercial) :

Avant-propos

Pour optimiser ta capacité d’évolution et apprendre comment aller mieux dans sa vie, je te propose de mettre en place 3 routines complémentaires :

  • Routine n°1 : à faire pendant la journée, sur l’application
  • Routine n°2 : à faire dans la soirée, sur l’outil informatique
  • Routine n°3 : à faire le soir, sur le carnet d’optimisme

Chaque routine a son utilité et s’appuie sur un des supports présentés plus haut. L’idée est que ces routines rentrent dans tes habitudes si tu souhaites tirer partie de tes erreurs. En théorie, il faudrait toutes les suivre en même temps pour profiter au maximum de tes erreurs. Mais il est possible que tu n’aies pas le temps pour le faire. Si c’est le cas, je te conseille de conserver au moins la routine n°3, qui est la moins chronophage et qui te permettra au moins de cultiver ton optimisme.

Routine 1 : JOURNEE​

Application Mémo

Durée max : 5 minutes

1. Détecter les situations problématiques

– Situation perçues négativement seulement

– Nouvelles ou récurrentes

– Noter dès qu’elles arrivent dans la liste des situations

Notation rapide, utiliser des mots-clés

Ne pas réfléchir à identifier ni corriger les erreurs sur le moment

2. Corriger tes erreurs

– Mettre en place/maintenir les actions et/ou systèmes de corrections définis dans le tableau d’évolution (voir routine 2)

Prioriser les 3 erreurs les plus importantes du tableau

Routine 2 : SOIR

Logiciel

Durée max : 10 minutes

Routine

1. Identifier tes erreurs

  1. Pour chaque situation, identifier les erreurs commises par toi ou les autres
  2. Classer chaque erreur par priorité relativement aux autres (nouvelle erreur seulement)
  3. Identifier/mettre à jour (si nécessaire) la désignation de l’erreur
  4. Initialiser/incrémenter (si nécessaire) le compteur d’erreur
  5. Identifier/mettre à jour (si nécessaire) le domaine, la nature et le type de l’erreur
  6. Identifier/mettre à jour (si nécessaire) les causes et les conséquences de l’erreur
  7. Identifier/mettre à jour (si nécessaire) le critère de résolution de l’erreur

Outils

TABLEAU D'EVOLUTION / identification
(voir outil Excel fourni)
NATURES D'ERREURS

Action – Comportement – Parole – Geste – Emotion – Pensée

TYPES D'ERREURS

Accident – Anerie – Ecart – Egarement – Etourderie – Bêtise – Bévue – Bavure – Blague – Boulette – Bourde – Confusion – Contresens – Coquille – Défaut – Distraction – Duperie – Entorse – Errance – Errements – Faiblesse – Fausse apparence – Fausseté – Faute – Faux pas – Gaffe – Illusion – Impair – Inattention – Inadvertance – Incartade – Inexactitude – Infidélité – Injustice – Mégarde – Maladresse – Malentendu – Manquement – Méprise – Mensonge – Préjugé – Quiproquo

QUESTIONS A SE POSER

Quelles erreurs ont conduit à cette situation qui me pose problème ?

Pourquoi et comment cette erreur a été commise ?

Parmi ces erreurs, quelles sont les miennes ? Celles des autres ?

Quelles sont les erreurs les plus importantes ?

Quelles sont les erreurs qui me dérangent le plus ?

Est-ce que cette erreur est plus importante que celle-ci ?

Est-ce que mon erreur implique d’autres personnes ?

Quelles sont les erreurs qui se répètent le plus ?

Est-ce que c’est une erreur d’étourderie, une maladresse, etc. ?

Cette erreur concernent-elle une action, une pensée, etc. ?

Quelles sont les circonstances de cette erreur ? Quand, où, etc.

Quel est le critère pour savoir si mon erreur est corrigée ou non ?

Exemple

comment aller mieux dans sa vie 5

2. Evaluer ton niveau de responsabilité

Pour chaque erreur :

  1. Déterminer/mettre à jour (si nécessaire) la responsabilité subjective assumée

(Utiliser un code couleur : rouge = 0% ; orange = entre les deux ; vert : 100%)

  1. Si elle n’est pas de 100%, donner une explication
  2. Déterminer/mettre à jour l’attitude à adopter pour atteindre une responsabilité totale (100%)

Outils

TABLEAU D'EVOLUTION / RESPONSABILITE
(voir outil Excel fourni)
QUESTIONS A SE POSER

A combien j’estime ma responsabilité subjective actuellement pour cette erreur ?

Est-ce que je me sens pleinement responsable de ma réaction à cette erreur ?

Si je ne suis pas responsable de ma réaction, qui/qu’est-ce qui l’est ?

Sinon, quel travail dois-je faire pour arriver à 100 % ?

Est-ce je suis prêt(e) à assumer la responsabilité totale de ma réaction à cette erreur ?

Quelles solutions choisir pour me sentir plus responsable ?

Est-ce que la solution testée m’a permis de me sentir plus responsable ? Sinon, quelle autre solution existe ?

Comment aller mieux dans sa vie grâce à cette erreur ?

Exemple

comment aller mieux dans sa vie 4

3. Evaluer le niveau d’optimisme

Pour chaque erreur :

  1. Déterminer/mettre à jour (si nécessaire) le niveau d’optimisme actuel

(Utiliser un code couleur : rouge = 0% ; orange = entre les deux ; vert : 100%)

  1. S’il n’est pas de 100%, donner une explication
  2. Déterminer/mettre à jour l’attitude à adopter pour atteindre un optimisme de 100 %

Outils

TABLEAU D'EVOLUTION / OPTIMISME
(voir outil Excel fourni)
QUESTIONS A SE POSER

A combien j’estime mon niveau d’optimisme actuellement pour cette erreur ?

Pourquoi je ne me sens pas optimiste pour l’instant ?

Que puis-je faire pour devenir plus optimiste ?

Quelle opportunité se cache dans cette erreur ?

Comment puis-je progresser grâce à cette erreur ?

Qu’y-t-il de positif dans le fait de corriger cette erreur ?

Quel travail dois-je faire pour arriver à 100 % ?

Est-ce je suis prêt(e) à assumer la responsabilité totale de ma réaction à cette erreur ?

Quelles solutions choisir pour me sentir plus optimiste ?

Est-ce que la solution testée m’a permis de me sentir plus optimiste? Sinon, quelle autre solution existe ?

Exemple

comment aller mieux dans sa vie 3

4. Analyser ses erreurs

  1. Analyser les solutions (erreur récurrente seulement) :

–  si la/les solution(s) n’a(ont) pas fonctionné, la/les rayer dans « solutions possibles » et l’/les effacer dans « solution à tester »

–  si la/les solution(s) fonctionne(nt) mais que l’erreur n’est pas encore corrigée, maintenir la/les solution(s) à tester actuelle(s)

–  si la/les solution(s) a(ont) fonctionné et que l’erreur a été corrigée, ne rien modifier

2. Déterminer/mettre à jour l’état avancement

Utiliser un code couleur : rouge = non corrigée ; orange = en cours ; vert : corrigée

3. Si l’erreur est nouvelle, ou récurrente mais que la/les solution(s) à tester ne fonctionne(nt) pas :

1. Ajouter au moins 1 nouvelle solution possible

2. Retenir une seule solution/groupe de solutions à tester

Privilégier les solutions qui permettent de faire progresser la responsabilité et l’optimisme

3. Convertir en objectif(s), action(s) et/ou systèmes(s)

– Créer/mettre à jour des objectifs

– Créer/mettre à jour des actions

– Créer/mettre à jour des systèmes

4. Fixer une récompense (nouvelle erreur seulement)

5. Exprimer l’erreur et sa solution à tester à voix haute

6. Se visualiser en train de corriger l’erreur avec la nouvelle solution à tester

4. Si l’erreur passe 100% exploitée, tirer une leçon

Erreur 100% exploitée = critère de résolution atteint + responsabilité totale + opportunité

Rq : Une erreur corrigée sans responsabilité totale n’est pas considérée comme 100% exploitée.

Outils

TABLEAU D'EVOLUTION / ANALYSE
(voir outil Excel fourni)
comment aller mieux dans sa vie 2
QUESTIONS A SE POSER

Quelles sont les possibilités pour corriger cette erreur ?

Quelle est le déclencheur de mon erreur ? Comment le corriger ?

Est-ce que j’aurais pu éviter cette erreur ? Si oui, comment ?

Cette solution est possible mais est-elle réaliste ?

Comment se focaliser sur les éléments que je peux maîtriser/contrôler ?

Est-ce que si la situation se représente, je referais la même chose ? Sinon, je ferais quoi ?

Quelles sont les conséquences si je choisis de tester cette solution ?

Est-ce que cette solution va faire augmenter ma responsabilité et mon optimisme ?

Quelles connaissances/compétences je dois développer/approfondir pour corriger cette erreur ?

A qui je peux demander de me faire une critique constructive sur mon erreur ?

Est-ce que je connais quelqu’un qui a déjà fait cette même erreur et qui pourrait m’aider à la corriger ?

Est-ce que les objectifs/actions mis en place font partie de mon projet de vie ? Si oui, qu’est-ce que je dois mettre à jour dans celui-ci ? (voir « Définir son projet de vie » et « Entretenir son projet de vie »)

Quelle leçon/enseignement je peux tirer de cette erreur et du processus de correction ?

Comment aller mieux dans sa vie grâce à cette erreur ?

Exemple

comment aller mieux dans sa vie 1

Routine 3 : SOIR

Carnet d’optimisme

Durée max : 10 minutes

  1. Noter 3 évènements qui t’ont rendu heureux.se aujourd’hui
  2. Noter 3 évènements pour lesquels tu ressens de la gratitude
  3. Noter 3 évènements dont tu es fier.e aujourd’hui

Comment aller mieux dans sa vie ?
Conclusion

Dans cet article, nous avons d’abord expliqué ce qu’est la capacité d’évolution et son utilité dans le cadre de tes études. Ensuite, nous avons vu concrètement comment optimiser ta capacité d’évolution et ainsi comment aller mieux dans sa vie. Tu es donc maintenant équipé.e pour optimiser ta capacité d’évolution de façon autonome. Il ne te “reste plus qu’à” mettre en pratique, donc à toi de jouer ! Ce travail te rendra capable de profiter de tes erreurs et de t’améliorer, tout en maintenant ton stress à un niveau optimal. Allez, on y va !

Si tu ne l’as pas encore fait, je te conseille de poursuivre ton travail en lisant les autres articles de ce site sur le mindset et l’organisation, comme par exemple ceux sur le projet de vie, le travail en classe et le travail personnel.

Remarque : Si certaines notions ne te paraissent pas claires ou si tu souhaites plus d’informations sur certains points, n’hésite pas faire tes remarques ou à poser tes questions en commentaires ! J’y répondrai avec plaisir :).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *